Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L'Anjou à travers les âges


L'Anjou à travers les âges
Géographiquement, l’espace angevin est difficile à cerner car ses contours fluctuèrent au gré de l’histoire. L’Anjou, peu avant la Révolution Française de 1789, débordait vers le nord (actuel arrondissement de Château-Gontier, en Mayenne ; le pays de La Flèche -en passant par Sablé- et du Lude, en Sarthe) ; vers l’est (pays de Château-La-Vallière et de Bourgueil, en Indre-et-Loire) ; vers le sud (Loudun et Mirebeau, dans la Vienne) et vers l’ouest (Champtoceaux) quoique de nombreuses paroisses de l’extrême nord angevin relevaient de l’Anjou pour l’administration royale mais dépendaient du diocèse du Mans pour l’Eglise. La réorganisation administrative fut entreprise par la Constituante dès septembre 1789. La division de la Touraine, du Maine et de l’Anjou vit apparaître, le 15 janvier 1790, quatre départements dont les limites furent tracées à Paris le 18 suivant. Tout d’abord dénommé Mayenne-et-Loire, le département de Maine-et-Loire vit le jour le 26 février 1790 en laissant au nord : 51 paroisses à la Mayenne et 29 à la Sarthe ; à l’est : 26 à l’Indre-et-Loire. En revanche, lui furent réunies les paroisses des anciennes " marches " au sud de la Loire et celles de La Cornuaille et de Freigné au nord.

  Les voies navigables de notre ancienne province furent déterminantes non seulement en période de conflits mais aussi pour en assurer le développement économique. Au cœur de celles-ci, la Loire à laquelle affluent le Thouet, le Layon et la Maine dans laquelle se jettent les rivières du Loir, de la Mayenne et de la Sarthe.



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



A.D.F.A.

9 rue Raoul Ponchon

49100 ANGERS

TEL: 02.41.48.26.27

PORT: 06.10.59.81.30

Nous contacter

Plan d'accès

A.D.F.A.